Tous les articles par Claude FERRE

Syrie : la crise des réfugiés en chiffres vue par Xavier

Parmi les milliers de personnes qui arrivent aux portes de l’Europe se trouvent notamment ceux qui ont dû fuir la guerre en Syrie. Voici quelques faits et chiffres qui rappellent pourquoi ces personnes n’ont pas  eu d’autre choix que de quitter leur foyer et quels sont leurs principaux pays d’accueil.

LES RÉFUGIÉS DANS LA RÉGION

Plus de 4 millions de réfugiés venant de Syrie (95 %) se trouvent dans seulement cinq pays, à savoir la Turquie, le Liban, la Jordanie, l’Irak et l’Égypte :

  • le Liban accueille près de 1,2 million de réfugiés venant de Syrie, ce qui représente environ une personne sur cinq dans le pays ;
  • la Jordanie accueille près de 650 000 réfugiés venant de Syrie, chiffre qui représente environ 10 % de la population ;
  • la Turquie accueille 1,9 million de réfugiés venant de Syrie, soit plus que tout autre pays au monde ;
  • l’Irak, où 3 millions de personnes ont été déplacées à l’intérieur du pays au cours des 18 derniers mois, accueille 249 463 réfugiés venant de Syrie ;
  • l’Égypte accueille 132 375 réfugiés venant de Syrie.

Seuls 40 % du montant de l’appel de fonds lancé par l’ONU pour répondre aux besoins humanitaires des réfugiés syriens ont été obtenus.

Le manque de fonds signifie que les réfugiés syriens les plus vulnérables au Liban ne reçoivent que 13,50 dollars par mois soit moins d’un demi-dollar par jour pour l’aide alimentaire.

Plus de 80 % des réfugiés syriens en Jordanie vivent en dessous du seuil de pauvreté local.

LE CONFLIT EN SYRIE

La Syrie est dévastée par la guerre. Les combats se sont intensifiés dans presque tous les gouvernorats ces derniers mois. Près de 220 000 personnes ont été tuées depuis le début du conflit et 12,8 millions de personnes ont besoin d’urgence d’une aide humanitaire en Syrie. Plus de 50 % de la population syrienne est actuellement déplacée.

Les forces gouvernementales prennent délibérément pour cible des civils : elles bombardent des zones d’habitation et des installations médicales au moyen de tirs d’artillerie et de mortier, de barils explosifs et d’agents chimiques, tuant illégalement des civils. Des villes sont sous siège, et les populations se retrouvent encerclées et privées de nourriture, de soins et d’autres services de première nécessité.

Les forces de sécurité arrêtent arbitrairement des milliers de personnes. Certaines de ces personnes ont été soumises à une disparition forcée, d’autres à de longues périodes de détention ou à un procès inéquitable. Les forces de sécurité pratiquent la torture et d’autres formes de mauvais traitements sur les détenus, de manière systématique et en toute impunité ; selon les informations disponibles, des milliers de détenus sont morts des suites de torture ou en raison de conditions très dures.

Exigez la vérité sur les disparitions forcées en Syrie. Ecrivez au gouvernement syrien.  SIGNEZ

Les groupes armés non étatiques, qui contrôlaient certaines zones et en revendiquaient d’autres, bombardent de manière aveugle et assiégent des secteurs où se trouvent des populations civiles considérées comme favorables au régime. Certains, en particulier le groupe armé État islamique (EI), ont perpétré des attentats-suicides aveugles et d’autres attaques à l’explosif dans des zones civiles, et commis de nombreux homicides illégaux – ils ont notamment exécuté sommairement des personnes capturées et des opposants présumés.

RÉINSTALLATION À L’ÉTRANGER

Au total, 104 410 places d’accueil ont été offertes au niveau mondial depuis le début de la crise en Syrie, ce qui ne représente que 2,6 % de la population totale des réfugiés syriens au Liban, en Jordanie, en Irak, en Égypte et en Turquie.

Selon le Haut-Commissariat des Nations unies pour les réfugiés (HCR), 400 000 personnes dans les cinq principaux pays hôtes – soit 10 % – ont besoin d’être réinstallées.

Nous demandons instamment qu’au moins 10 % des réfugiés les plus vulnérables venant de Syrie soient réinstallés depuis les principaux pays hôtes d’ici la fin de 2016 (cela représente 400 000 personnes).

Vous aussi demandez « des visas pour les réfugiés »

5 REPÈRES SUR LA CRISE :

  • Les pays du Golfe, dont le Qatar, les Émirats arabes unis, l’Arabie saoudite, le Koweït et Bahreïn, ont offert zéro place d’accueil pour les réfugiés syriens.
  • D’autres pays à hauts revenus tels que la Russie, le Japon, Singapour et la Corée du Sud ont aussi offert zéro place d’accueil.
  • L’Allemagne s’est engagée à offrir 35 000 places pour les réfugiés syriens par le biais de son programme d’admission humanitaire et de parrainages individuels, ce qui représente 75 % du total pour l’Union européenne (UE).
  • L’Allemagne et la Suède ont à elles deux reçu 47 % des demandes d’asile de Syriens en UE entre avril 2011 et juillet 2015.
  • Outre l’Allemagne et la Suède, les 26 autres pays de l’UE se sont engagés à offrir 8 700 places d’accueil, chiffre qui représente environ 0,2 % des réfugiés syriens se trouvant dans les principaux pays hôtes.

Soleil, musique, sympathisants et voilà un Pique-Nique réussit

Soleil, musiques, sympathisants et voilà un Pique-nique réussit.

Nous n’étions qu’une vingtaine mais la présence du soleil, l’agréable sensation du petit vent à l’ombre des grands arbres des bords de l’Erdre, les 1ers rythmes des musiciens à l’échauffement, nous ont permis de passer un bon moment lors de ce pique-nique de rentrée.

SONY DSCSONY DSC

Vue du groupe au moment du repas à l’ombre des arbres de Port Jean.
Les échanges par petits groupes vont bon train…

SONY DSC

Grande discussion entre élus sortants
et entrants.SONY DSC

Qu’elle était belle la campagne!

Bonjour à vous tous,Vignette-livre-campagne-2014

Je viens juste vous rappeler que nous avons la chance d’avoir une jolie trace écrite de notre campagne municipale. Gérard MORIN  nous a écrit de beaux textes reflétant avec émotion et malice nos bons et moins bons moments !

Un petit recueil va être édité au prix de 5€ , mais il faut s’inscrire pour en obtenir un exemplaire alors, nous vous donnons le lien nécessaire, éventuellement, recopiez-le:

https://www.inscription-facile.com/form/GqxJzTx8ITZULLxvh6R1

Vraiment, c’est un livret qui vaut le coup car il témoigne d’une belle campagne  et il humanise les moments parfois un peu rudes.

Marie Christine Bierling

La Parole aux Elus – Gilles Cavé

un article de libre expression laissé aux 4 élus de l’opposition de la gauche.Gilles-Cavé-web

Gilles CavéPour cette première expression c’est l’ ex candidat Gilles Cavé qui s’exprime.

«Je tiens en premier lieu à remercier toutes les Carquefoliennes et tous les Carquefoliens qui ont voté pour notre liste. Nous saurons, par notre détermination et la force de nos convictions, être dignes de leur confiance dans notre action au sein de ce conseil municipal».
C’est ainsi que débutait mon intervention au premier conseil municipal du cinq avril. Après avoir remercié l’ensemble des colistiers, j’ai précisé à Mme Dubettier-Grenier que, si je ne contestais pas la légitimité de son élection, elle n‘avait toutefois obtenu que 38.5 % des suffrages exprimés et 24 % des suffrages potentiels, en tenant compte du taux élevé d’abstention. Au nom des 4 élus d’opposition de gauche, j’en appelais à son humilité.
Au lieu de ça, quatre conseils municipaux plus tard, c’est surtout du mépris que nous ressentons.
En conseil municipal, nous posons des questions claires. Mme le maire ne nous répond pas… ou à côté!
Tactique ou incapacité à répondre? Nous ne savons pas. Et que dire des décisions humiliantes qu’elle a prises à notre encontre?
Obligation de partager notre local avec les 6 élus d’opposition de droite, suppression des suppléants aux commissions, pas d’autorisation de marier les couples qui nous sollicitent…
Pour le reste, nous ne savons rien de la mise en œuvre de leur projet!
Le budget primitif 2014, voté le 29 avril, a été qualifié par la majorité de « budget de transition »
Leur promesse électorale de ne pas augmenter les impôts dans un contexte global difficile va les obliger à tailler dans le vif! Le budget «_Personnel_» va sans doute souffrir.
Nous serons attentifs aux orientations budgétaires qui seront votées en novembre 2014. Elles constitueront l’opération-vérité de la majorité municipale.