Conseil municipal du 16 octobre 2014

Une délibération à l’ordre du jour et une question orale

Le lycée de Carquefou est annoncé pour 2017 (CP_14-09-26_EDUCATION_futur-lycee-Carquefou.)

La Région, maître d’ouvrage des lycées, demande à la commune de mettre gratuitement un terrain à sa disposition pour la construction du lycée et de bâtir une salle de sport à proximité de l’établissement.

Lors du conseil, Madame le Maire a soumis au vote le projet de cet équipement sportif :

  • une salle omnisports avec   mur   d’escalade,
  • une salle polyvalente
  • des vestiaires annexes rattachés au bâtiment, mutualisables avec la Ville de Nantes.

Voici le plan Lycée de Carquefou

Le lycée aura l’usufruit de ces espaces sportifs en journée et la municipalité en
bénéficiera le soir et le week-end.

Le tout voté pour un budget initial de 3.500.000€, plus 1.500.000€ de dépassements éventuels , soit 43 %  de surcoûts sans obligation d’un nouveau débat municipal. À noter que la Région prend à sa charge 1.673.000 € du coût de cette salle (voté en octobre 2012)

L’opposition a tenté de réorienter le débat en proposant un contexte plus global. Quelle place pour le lycée et son équipement sportif au sein de la Ville de Carquefou ?

Quelle organisation des salles de sport mises à disposition des associations et des scolaires ? Quelle concertation avec ces partenaires dans la perspective d’avoir 2 nouvelles salles de sport et une salle polyvalente sur la commune ? Madame le Maire répond qu’il reste deux années pour y travailler.

Quels plans pour la circulation et les transports en commun liés au lycée  ? Madame le Maire botte en touche en disant que cela dépend de Nantes Métropole. Mais l’opposition rétorque que la ville aurait  tout intérêt à réfléchir préalablement à ces questions et à concerter les riverains pour être en capacité de faire des propositions à Nantes Métropole !

On aurait aussi pu initier des pistes de réflexion sur l’inclusion du lycée dans la ville : accès aux commerces (de restauration rapide par exemple), ouverture de l’établissement sur l’extérieur, relation avec l’IUT …

Bref, un rendez vous raté pour un vrai débat sur l’avenir du quartier de la Mainguais !

Les RIDEP (Rencontres internationales du Dessin de Presse)

Xavier Guillauma rappelle tout d’abord l’importance de cet événement original, le seul réunissant en France des dessinateurs de presse du monde entier.

Cet événement a été suspendu par la municipalité pour des raisons budgétaires et de moindre fréquentation, y compris des scolaires. Le lieu, « trop fermé »,  la Fleuriaye et la période hivernale sont également remis en cause.

Le coût annoncé de 200.000 € par la Ville semble bien difficile à justifier précisément pour Madame le Maire (pêle-mêle : location de la salle, frais de personnel municipal, défraiements des dessinateurs ….).

Elle réaffirme, par contre, sa volonté de réfléchir à une nouvelle organisation des RIDEP au cœur même de la ville.  Y aura-t-il concertation auprès des partenaires, des dessinateurs, des établissements scolaires ?

Pour relancer les RIDEP en 2016, il est temps de se mettre au travail !

Lire l’article de Ouest France (18/10/2014)OF 18 octobre 2014

 

Une réflexion au sujet de « Conseil municipal du 16 octobre 2014 »

  1. Ping : Billet sur le conseil municipal du 16 octobre 2014 | Carquefou Avec Vous

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *