En 2017 nous serons à mi-mandat de notre conseil municipal: cela vaut bien un bilan de nos élus!!

Vous trouverez dans les prochains jours un exemplaire de ce bilan à mi-mandat dans votre boite à lettres.

Vous pouvez dès maintenant en télécharger un exemplaire à la fin de ces pages.

page1-bilan-mi-mandatpage2-bilan-mi-mandat

 

page3-bilan-mi-mandatpage4-bilan-mi-mandat

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Cliquez ci-dessous pour télécharger la version Pdf de ce article

20161120-carq-perspectives-n1-v7

Si vous voulez comprendre comment fonctionne votre conseil municipal !!

money

Délibération n° 17 : Construction d’une salle festive : constitution d’un jury de concours

Gilles CAVÉ

S’agissant de cette délibération, vous ne pourrez pas nous accuser de ne pas avoir posé de questions en commission ! Et pour cause, elle n’a pas été examinée en commission. Je ne sais même pas si cela aurait été nécessaire, tant cette délibération est kafkaïenne !

On nous demande d’entériner la procédure de concours de maîtrise d’œuvre d’une salle festive alors que personne ne sait où elle sera construite ! Les architectes vont devoir inventer un environnement ou faire un projet dans l’espace !

Allez, on peut à la rigueur imaginer qu’on trouvera un terrain d’ici là et que la décision qu’on prend aujourd’hui nous permet d’anticiper… mais, au détour de cette délibération au titre trompeur « constitution d’un jury de concours » on nous demande en fait d’entériner le programme global de la construction ! C’est fort de café. On n’a pas le début du commencement d’un projet … On n’a jamais discuté de la définition des besoins ni du cahier des charges…autant d’éléments qui constituent justement le programme évoqué. C’est une supercherie ! On nous fait voter un programme qui n’existe pas …ou qui ne nous a pas été communiqué. Vous voulez sans doute nous habituer à ce déni de démocratie. Nous ne l’acceptons pas. D’autant qu’au conseil municipal du 23 juin, par la voix de Xavier Guillauma, nous avons posé des questions précises :

– Sur l’évaluation de l’usage des salles actuelles,

– Sur le problème des horaires de la salle Jules Verne,

– Et justement sur la localisation de cette salle festive.

Si on excepte les réponses évasives en conseil municipal, nous n’avons aucun retour précis.

Nous nous étions abstenus sur le financement le 23 juin. Nous voterons contre cette délibération perverse en ce qu’elle propose d’entériner un programme que nous n’avons pas, Nous restons favorables à la construction d’une salle festive et à l’amélioration des salles existantes.

oupsss

Dominique ANEÉ :

Je voudrais interroger René et Catherine, mes chers collègues, respectivement adjoint au Patrimoine et adjointe à l’Urbanisme. Nous avons aussi des interrogations.

Qu’est-ce qu’une bonne délibération soumise au vote des conseillers de cette assemblée. Sûrement une délibération présentée en amont en commission municipale concernée ; Est-ce le cas pour celle-ci ? Non et l’envoi du projet au chef de groupe date du 2/12/2016, c’est-à-dire à J-6. Assurément une délibération précise, quant à l’objet, le contenu et le budget. Dans cette délibération, il est annoncé un budget de 3 millions d’euros, soit l’équivalent d’un engagement de 350  € par foyer fiscal carquefolien pour la construction d’une salle festive. Ce montant impose à lui seul une information claire, précise, complète.

Par cette délibération il est proposé aux élus d’entériner le programme global de la construction d’une salle festive. Mais quel programme ? On a un projet, une salle festive, et un budget, 3 millions d’euros. Qui dans cette assemblée connait l’implantation de cette salle festive. Par exemple, est-ce sur le terrain près du moulin Boisseau, l’ex Système U, l’ex Salle du Tertre au cœur du Housseau ?

Pour 3 millions d’euros, quelle surface ? 5000 m² ou 50m² ? Quels aménagements ?A l’extérieur, à l’intérieur ? Pour mémoire, ces questions ont déjà été posées par mes collègues à ‘l’exécutif en juin 2016. Ce qu’il est important de souligner à ce stade de notre intervention c’est que nous sommes bien évidemment pour la construction d’une salle festive, cet équipement s’imposant de manière évidente à notre collectivité est dans les cartons depuis fort longtemps. Cette future salle est une évidence et pas une question de groupe. A contrario, nous sommes contre cette délibération au demeurant incomplète, floue et imprécise à la date de ce conseil municipal. Mais peut-être allons avoir des réponses à nos principales questions, quant à l’utilisation de ces 3 millions d’euros, l’implantation de cette salle future, non portée à la connaissance des élus, des carquefoliens et au premier chef des riverains, éventuellement impactés. Nous appelons de nos vœux les bonnes pratiques en matière de pré-information des élus sur des sujets aussi politiques que celui-ci. On ne voit pas bien la notion de secret sur cette implantation, c’est clair, c’est net. On est vraiment déçus car on est proches de vous, là, sur cette affaire-là, on est vraiment déçus de ne pas savoir. Chers collègues, pour ces raisons pertinentes et tant que les réponses ne nous seront pas apportées, le groupe Carquefou Forte et Volontaire vote non à cette délibération

lesvampesRené PRAT

C’est vrai que c’est une erreur, cette délibération n’a pas été étudiée en commission parce que ça a été un oubli. On s’est rendu compte sur cette histoire de jury que si ce n’était pas voté, il nous faudrait attendre le conseil de mars, ce qui nous aurait pénalisés pour tenir notre échéance qui est de 2019 pour la livraison de cet équipement. Quant à la localisation, je vais faire la même réponse que j’ai faite au mois de juin : pour l’instant, il y a des études en cours dont on n’a pas les résultats. Mais on avait dit à ce moment-là, puisque vous aviez posé la question, que ce n’était en aucun cas à la place de la salle du Tertre. On vous avait répondu clairement sur ce sujet. Soyez patients, dès qu’on aura les éléments des études qui sont en cours on vous dira où cela se passe et on vous en dira un peu plus pour ce programme.

Le Maire

En complément, il n’y a aucunement la notion de secret, je ne vois pas quel enjeu politique aurait cette salle festive. Tout simplement, voilà, je pense que les uns les autres peuvent comprendre qu’on avance de manière concomitante en attente de la validation de la salle pour ne pas réitérer l’erreur qui a été commise sous le précédent mandat dans la localisation de la salle Jules Verne, tout simplement ça. Je le redis, on avance de façon concomitante justement pour pouvoir apporter au public cette salle festive tant attendue, au lieu d’un équipement la salle du Tertre plus que vieillot. On avance tout simplement, Monsieur Anée, Monsieur Cavé, en temps masqué mais qui ne veut pas dire en temps caché.

On va donc procéder …

bravo

Gilles Cavé

Juste, pourquoi vous nous faites voter sur le programme global de la construction. C’est marqué la 1ère ligne « entériner le programme global ». On n’en a pas de programme, on ne peut pas entériner quelque chose qu’on n’a pas ! C’est cela que je ne comprends pas, moi !

Le maire

Ecoutez, je vous ai expliqué. A la fois on ne veut pas être bloqué par euh …. Par des éléments, monsieur Prat vous l’a expliqué également. Passer cette délibération au mois de mars aurait impliqué des délais

Gilles Cavé

Oui, ça je comprends

Le Maire

Monsieur Cavé, vous connaissez aussi ce type de délibération, ce n’est pas la 1ère qu’on passe concernant un équipement qu’il soit sportif ou culturel. Voilà, bien évidemment le programme, dès qu’on aura la certitude que cette salle peut être positionnée telle que nous le souhaiterons, ce programme vous sera présenté par monsieur Prat.

On approuve seulement les 3 millions, le budget de 3 millions (ndlr : le budget a été voté le 23/06/2016)

money

Dominique Année

Juste un mot pour remercier l’honnêteté de René sur l’erreur sur le texte. Je voudrais simplement une précision. René, tu as évoqué « des études ont été faites sur un, deux ou trois terrains » et puisqu’il vient d’être annoncé qu’il n’y avait pas de secret, est-ce qu’on peut savoir le panel de ces 3 ou 4 terrains ?

René Prat (se tourne interrogateur vers Mme le Maire)

Non, je crois que je ne vais pas répondre à cette question. Autrement cela va semer le trouble. On va avoir le résultat incessamment sous peu, je vous garantis je vous en ferai part dès que nous le saurons. Car sinon ça va semer le trouble, tout le monde va se poser des questions. On préfère attendre d’être sûrs que le lieu que nous avons privilégié soit retenu.

Mme le maire

Nous allons passer au vote.souris-a-la-prochaineCirculez il a n’y plus rien à voir!!!!!!

Ce que la presse en dit:
PRESSE OCEAN et OUEST FRANCEpo-samedi10122016

of-article-cm

Assemblée Générale Ordinaire de l’association

Lundi 17 octobre à 20h30 , salle de la Picaudière aura lieu notre assemblé générale ordinaire.

ORDRE DU JOUR

  • Situation morale.
  • Situation financière.
  • Vote de pour l’approbation par un vote à main levée.
  • Actualités et actions envisagées pour l’année.

–Appel pour une représentativité au sein du Conseil Consultatif des Seniors.

–L’urbanisation et l’aménagement urbain de la ville depuis 2014

–La culture où en sommes-nous? « un projet un idée! »

–Finances: A quoi correspond le budget primitif 2016 de la commune?

  • Appel à candidature pour renouvellement des membres sortants du conseil d’administration (vote à main levée)

Invitation exposition Atelier Photo de Carquefou

Olivier Beury de Atelier Photographique de Carquefou, nous a fait suivre cette invitation  que nous sommes heureux à notre tour de mettre à l’afficheaffiche

Les membres de l’Atelier Photographique de Carquefou sont heureux de vous présenter leur nouvelle exposition intitulée « INSOLITE« .

Les images sont issues d’un weekend photo passé dans la région de Saumur. ESPACE D’EXPOSITION DES RENAUDIÈRES – CARQUEFOU (à côté de l’Ecole de Musique).

  • samedi 1er et dimanche 2 octobre 2016
  • mercredi 5 octobre 2016
  • samedi 8 et dimanche 9 octobre 2016

Ouvert de 10h à 12h et de 14h à 18h

Vernissage le samedi 1er octobre à 11h.

flyers

Ne soyez pas fourmis, Venez écouter une CIGALES

Invitation-CigalesJeudi 15 Septembre à 20h30, Salle Jules Verne (8, rue Jules Verne)  à Carquefou

Vous avez quelques euros à épargner et vous souhaitez apporter votre contribution au développement de votre territoire !

Rejoignez une CIGALES, groupe de personnes qui, pour contribuer à la création d’entreprises et d’emplois sur leur territoire, épargnent et investissent ensemble dans des entreprises à forte valeur  sociale et environnementale.

En vue de la création d’une première CIGALES sur Carquefou, vous êtes conviés à une présentation de ce qu’est une CIGALES (Club d’Investisseurs pour une Gestion Alternative et Locale de l’Epargne Solidaire). Des CIGALES sont en cours de création sur plusieurs communes de la métropole Nantaise.

Venez nombreux en invitant toute personne de votre entourage susceptible d’être intéressée.

Plaquette-CigalesEn savoir plus sur les CIGALES : https://www.youtube.com/watch?v=qdd17dJVU-0 ou http://www.telenantes.com/actualite/article/cigales-cherchent-projets-solidaires ou http://www.youtube.com/watch?v=tVPR75flZBE ou http://www.dailymotion.com/video/x1zyu2h

Pour toute information, appeler le 06 12 96 30 56 ou écrire à cigales44@laposte.net

 

Cigales plaquette de présentation PdLAffiche-Cigales

 

Rencontre organisée et animée par Carquefou avec Vous et les CIGALES de Nantes Métropole.  Nous suivre sur Facebook : Facebook Cigales Pays de la Loire et aussi Facebook des CIGALES de Nantes Métropole  Twitter : @Cigales_PDL

 

Pique-nique de la rentrée

image-Pique-NiqueDimanche 28 août à partir de 12h30 à Port Jean dans le cadre des « Rendez-vous de l’Erdre », nous vous donnons rendez vous pour notre pique-nique de rentrée.

Venez avec votre panier, nous vous offrons le pot d’accueil

Nous devrions pouvoir profiter du temps ensoleillé de ces derniers jours et du cadre champêtre que vous offrent les bords de l’Erdre.

Retour sur les réunions de quartiers.

Les rencontres de quartier ont eu lieu à 20h suivant le calendrier suivant :
– Le mardi 19 avril à la salle de la Charmelière pour le secteur Nord Tournière, Pintinière, Gouachère, Epeau, le secteur sud est La Salle, le Chemin Nantais, Charmelière, Provotière, Gralan, et la Vincendière
– Le mercredi 20 avril à la salle de l’Icam pour le secteur Housseau, Chêne Vert, Bréchetière, Pépinière, Savaudière, Fauvelière et Rivières
– Le jeudi 21 avril à la salle Nicole Etienne de l’Espace Culturel de la Fleuriaye pour le secteur Fleuriaye, Souchais, et des Monceaux.
– Le mardi 26 avril à la salle de la Désirade pour le secteur de la Madeleine et de la Picaudière
– Le mercredi 27 avril à l’Hôtel de Ville salle du Charbonneau pour le Centre-ville et le secteur Bois Saint Lys
– Et enfin le samedi 30 avril à 10h à l’Hôtel de Ville Salle Gaubert pour la réunion tous secteurs
Les réunions se sont tenues en présence de 30 à 100 citoyens suivant les quartiers, Madame le Maire VDG était accompagnée de certains de ces adjoints de 4 à 8 et pour le point sur la sécurité du lieutenant Verlaine.
Madame Le maire a présenté dans sa 1ere partie de réunion les essentielles de projet municipal et ensuite écouté les questions des carquefoliens sans pour la plupart y répondre.
LE PLUM. (Plan local urbanisme métropolitain)
Une des priorités du PLUM est de déterminer les zones de densification prioritaire : sur le département 44 c’est +14 000 nouveaux habitants, Il participe également à l’attractivité territoriale en préservant un cadre de vie, au travers l’alchimie nouveaux et anciens habitants.
Ils viennent de valider le projet d’aménagement et de développement durables (PADD) le 31 mars. C’est le document socle du PLUM qui se décline autour de 4 thèmes :
– Habitat
– Environnement.
– Développement économique
– Transport.
HABITAT.
Les 14000 habitants attendu par an en Loire-Atlantique, le seront surtout autour des pôles Nantes et Saint-Nazaire.
ENVIRONNEMENT
Le cadre de vie : il ne faut pas le défigurer. Il faut respecter ce qui fait l’identité de Carquefou…du centre ville et des villages.
VIE ECONOMIQUE
La vie économique : 1000 entreprises, 18 000 salariés.
Carquefou est la première commune agricole de l’agglo. Il y a 40 exploitations agricoles.
Il faut aussi développer nos industries : tertiaires et agro-alimentaires entre autres.
TRANSPORT.
Accueillir de nouveaux habitants implique la mise en place de transports collectifs à la mesure de l’arrivée des nouveaux habitants.
Conclusion de VDG : Carquefou réunit parfaitement les 4 thématiques.
L’ECONOMIE.
Volonté de favoriser l’artisanat en développant la ZAC du Clouet : 4ha; 11 lots crées dont 5 entreprises positionnées.
GENS DU VOYAGE.
C’est acté. Nous aurons un terrain d’accueil près de POMONA, sur la ZAC de la Haute forêt. Il est prévu 12 emplacements pour 24 caravanes.
FIBRE OPTIQUE.
La fibre est développée sur Nantes et les communes de la métropole. Si à Nantes, les opérateurs sont libres de la proposer quelque soit l’endroit, le territoire des autres communes a été partagé entre Orange et SFR. Cela représente 4200 logements « raccordables.» sur 7600 « adressables »
Pour ce qui concerne Carquefou : c’est l’opérateur Orange qui assure le raccordement client.
Au Housseau, le réseau n’est pas enterré, il faut donc une convention avec ERDF pour l’utilisation de leur support aérien. Il est envisageable que la fibre sera au Houseau fin 2016.
VIDEO PROTECTION.
Cette installation est à but dissuasif et pourra servir à la résolution de méfaits. 8 ronds-points seront installés d’ici l’été et 7 autres sont en option.
VOISINS VIGILANTS.
Un cambriolage toutes les 90 secondes en France. Il s’agit simplement de pratique de bons voisinages. Faire le 17 dès que quelque chose semble inhabituel ou curieux, sans craindre d’importuner la Gendarmerie.
Les dires de VDG sont appuyés par le lieutenant de Gendarmerie VERLAINE.
LES ELUS DE PROXIMITE.
Les élus majoritaires ont pris la responsabilité d’un quartier de la ville :
Pour communiquer : contact@mairie-carquefou.fr
COLLECTE DES DECHETS VERTS.
L’expérience de l’an dernier a été concluante, 2 tests avaient été réalisés en 2015. Cette année, il sera proposé 7 points de collecte, à deux reprises dans l’année : juin et septembre.
LE LYCEE.
Le lycée est de la compétence régionale. 40 millions d’€ d’investissement.
Ce lycée est prévu pour 900/1000 élèves. Il comportera un internat de 80/90 places.
Son ouverture est prévue pour la rentrée 2017. Nantes métropole réalisera les parkings et les quais de « déchargement » de nos enfants dixit Mme le maire
La Ville investit dans l’équipement sportif 5,8 millions d’€. La Métropole réalisera les voiries et parkings.
LE SKATE PARK.
Celui qui existe actuellement est détérioré et il n’est pas souhaitable de le remettre en état à cet endroit.
La construction d’un nouvel équipement est prévue entre le collège Gérard Philippe et la salle Alleja.
Le projet est travaillé en partenariat avec les jeunes et ouvrira en Décembre 2016.
LE PARKING DE LA PICAUDIERE.
La réfection est programmée après la réalisation du skate park et du stand de tir à l’arc.
LA RESIDENCE SENIORS.
Elle sera construite près de Louis Armand
Elle sera constituée de 62 logements pour personnes autonomes, mais tous les logements seront adaptés. 35 de ces logements seront des logements sociaux ;
Le CCAS sera le « bien veilleur » qui assurera une présence 1h matin et soir afin de créer du lien, faire connaître la Maison des seniors, informer sur les sorties…Elle fera le tour des logements pour avoir connaissance des petits problèmes qui pourrait être réglés dès le lendemain….
Dans cette résidence, la ville acquerra des locaux (200m2) pour installer la police municipale.
LA RUE DU 9 AOUT.
Il y a une nécessité absolue d’intervenir sur la chaussée => Réfection de la route +trottoirs + mises en place de passages piétons en pavés de résine pour le confort auditifs. Les travaux auront lieu en Août, une déviation sera mise en place.
LE SQUARE DE L’HOMME CONTENT.
Il s’agit d’un lieu important pour les carquefoliens. L’inauguration le samedi 21 mai à 11h30.
LES RENAUDIERES.
Des travaux vont être engagés de novembre 2016 => 2018 pour 780 000€
– Rénovation de l’aile nord + mise en état de la mare. Ce lieu accueillera des jeunes afin de les sensibiliser à l’environnement et la biodiversité.
– le musée fonctionne bien : 6000 visites par an environ.
– L’orangeraie : elle tombe en décrépitude mais il parait nécessaire de la conserver. Actuellement, il n’y a pas de projet concret par rapport à son utilisation => nous allons la mettre hors d’eau, hors d’air pour la préserver.
ANIMATIONS LOCALES.
– Vendredi 27 mai : la fête des voisins.
– De juin à septembre : Expo  » Art et Nature ». Le thème :  » MOUVANCES »
Ballades photographiques
En partenariat avec l’EDEN.
– Vendredi 17 juin : Diner Ginguette à Port-Jean. (Annulé en raison des conditions climatiques)
– Mardi 21 juin : Fête de la musique. Elle aura lieu dans le centre-ville. Cette année les commerçants ont été associés : 7 ou 8 d’entre eux font venir des groupes. Sinon, retour à la première fête de la musique : chacun joue s’il le souhaite…
– Du 2 au 10 juillet : La grande semaine dans le Vallon du Charbonneau : il y aura des animations, des spectacles d’humour pour enfants, pour adultes.
– Mercredi 13 juillet : Feu d’artifice.
DUB CAMP FESTIVAL.
Il s’agit d’un festival de reggae qui s’est déroulé pendant 2 ans sur le canal de la Martinière.
Le contact entre la municipalité et les organisateurs (Get Up) s’est faite par le fournisseur de bière du Bouffay.
Les propriétaires terriens ont accepté de laisser leur terre pour 70 groupes, 4 soirées et environ 5000 festivaliers chaque jour.
Les organisateurs ont la volonté de consommer local, de faire valoir les commerces locaux. Ils ont un vrai souci de développement durable.
Ils se sont engagés à rendre le terrain propre.
Au niveau de l’organisation et de la sécurité : 800 bénévoles, 80 agents de sécurité, une équipe d’urgentistes.
LA BRECHETIERE.
Réfection des trottoirs en 2 temps : en 2016 et 2017.
RUISSEAU DE L’ETANG BLANC.
Une étude hydraulique est à réaliser pour évaluer le débit afin d’adapter les installations nécessaires.
Réunion prévue en mai avec les habitants.
AVENUE DU HOUSSEAU.
Quelques arbres sont en mauvais état. L’un d’eux s’est cassé dernièrement.
Réunion sur site le 26 mai avec les habitants concernés.
QUARTIERS DE LA FLEURIAYE.
Mise en sécurité de la rue Amazone par des chicanes, et des ronds-points.
Le village des Monceaux, une étude pour la sécurisation est en cours par Nantes Métropole. Une présentation est prévue vers le 14 juin.
Pour améliorer la sécurité dans la Rue Port Jean, il est prévu l’achat terrain pour adoucir virage.
QUESTIONS / REPONSES.
Un habitant du Chêne vert : Sur le Champ de manœuvre, il va y avoir 1800 logements, environ 2700 voitures… dans le MAG qui a évoqué la question, rien sur l’étude d’impact et l’étude environnementale .de même que sur les 3 tourelles de logements (ce sont des tours de 15 étages environ)
VDG resitue qu’il s’agit d’un projet nantais qu’elle n’approuve pas, nous expliquant que Mme  a fait un bon sur sa chaise lorsqu’elle a vu le projet. Mais si elle a pu demander que les élus carquefoliens soient au courant, elle n’a pas de pouvoir. Mais, dit-elle « nous sommes vigilants et nous interrogeons régulièrement sur le projet.
Un habitant du Housseau : Monsieur s’inquiète de la densification actuelle, et des divisions maintenant possibles de terrains aboutissant à de petites surfaces de constructions. Il s’interroge : « Va-t-on pouvoir garder un quartier où il fait bon vivre, où nous vivons heureux ? »
VDG affirma la volonté de la municipalité que le Housseau reste tel qu’il est actuellement. Elle « reconnaît l’aspect patrimonial de ce lotissement »
Un habitant de la Pépinière repend le problème de la fibre optique :
VDG l’invite à prendre contact avec son opérateur.
Ce monsieur s’inquiète aussi des compteur LINKI et demande quelle est la position de la mairie .
VDG rappelle qu’il s’agit d’une loi découlant du Grenelle(2009) de l’environnement ayant pour but de poser des compteurs communicants afin que chacun connaisse sa consommation pour envisager des économies. Quant à la dangerosité, elle n’a pas d’opinion.
Installation est prévue sur le 2ème semestre 2019 à Carquefou.
Une habitante de la Brechetière : interroge sur le clos de la Brechetière et sur la sortie du nouveau lotissement autour du Brechetière :
VDG : Dossier du Clos de la Brechetière en suspend au regard du nombre de travaux déjà en cours et déjà prévus.
Elle n’a plus les éléments en tête pour la sortie du lotissement..Un rond-point sans doute mais les services techniques ne sont pas du même avis.
Interrogation sur le devenir du maraicher et ses fils à l’entrée de la Brechetière : la municipalité précédente s’était engagé à attendre que le maraicher parte à la retraite et que ses fils trouvent des terres.
VDG confirme l’engagement ;
Un habitant du Souchais :  rappel la vitesse excessive de certaines voitures au Souchais. Il n’est pas question d’installer des ralentisseurs, la Semitan pas favorable aux ralentisseurs. VDG pour accélérer il faut vraiment le vouloir, il fait voir pour un relevé de vitesse.
Un habitant du clos de la Pintinière : il voulait savoir ce qu’attendait la maire pour sécuriser l’arrêt de ramassage scolaire au niveau de la rue du Roche. Il y a déjà eu des incidents lorsqu’une voiture a doublé le car à l’arrêt, une personne a été touchée par son rétro. VDG nous avons déjà mis des bandes de peinture sur chaque côté de la route. Relance de l’habitant et vous pensez que cela suffit ?
VDG nous allons regarder, mais la création de chemin piéton c’est pas de notre compétence. Cela répondait à une autre demande de sécuriser un cheminement depuis la Pintinière jusqu’au pont en direction du Bois St Lys, où des personnes vont prendre le bus.
Un habitant du centre-ville : s’inquiète des 3 antennes sur l’église qui ne suffisent pas à une bonne réception pour les clients SFR ….
VDG va interroger.
Une question concernant le WC public auparavant sur le square de l’homme content.
VDG explique qu’il ne reviendra pas. Il y en a un espace Mellay, mais il est aussi possible d’aller aux toilettes à la mairie, à la médiathèque ….
Un habitant s’indigne des maisons construites devant le Brechetier.
VDG explique que les services municipaux vérifient, lors du dépôt d’un PC que les textes sont respectés, mais ne peuvent rien faire d’autres, mais c’est le tremplin pour rebondir et nous expliquer les nouveaux principes de développement urbain à Carquefou.
Il a été déterminé deux secteurs de construction, cartes à l’appui.
Sur l’un: R + 1+C, pas de façade en barre, 25 à 30% de logements sociaux.
Sur l’autre, il y aurait plus de souplesse …
La circulation des poids lourds entre le rond point du verger et le rond point du Housseau est abordé car les camions sont normalement interdits.
Yvon Vincent Morgat va faire faire des relevés par la police municipale;
Un habitant s’inquiète de la densité du petit lotissement nantais près de la Pépinière : pas de réponse de VDG si ce n’est qu’elle n’est pas d’accord avec l’urbanisation de la ville de Nantes.
Qu’y a t-il de prévu par rapport au lycée interroge un habitant.
VDG explique que le lycée va monter en puissance en 3 ans => renforcement à terme des bus  en fréquence: il y aura une adaptation du réseau.
Des parents s’inquiète de la distance à parcourir à pieds entre le rond point de l’ONU et le lycée VDG répond que cela leur aérera les neurones !
Une de nos représentantes fait part de notre inquiétude quant à la « faiblesse » du transport et plan de circulation aux alentours du futur lycée, et nouvelles constructions. Un autre habitant de l’avenue de la Mainguais s’est associé à elle, mais Madame Le Maire a bien « noyé le poisson », affirmant que c’était ainsi partout en France !
Elle a dit : les 2 lignes de bus 85 et 95 sont là pour les transports en commun, des places de parking à l’intérieur du lycée permettront une bonne gestion des véhicules et bus Lila. Il y aura suffisamment de quai de « déchargement »
Elle a bien insisté avoir eu de nombreuses félicitations sur le grand nombre de pistes cyclables et axes piétonniers de notre commune.
Nous insistions sur la légèreté du système, mais des voix dans l’assistance nous stoppaient dans nos remarques … … (exemple : les déplacements s’étaleront à différents horaires … rentrée 2017 que pour les secondes … …)
A propos de la ligne de chemin de fer, elle nous affirmé qu’elle allait servir, mais n’a pas donné de calendrier ni de date !!
Voilà en quelques lignes les retours concaténés des différentes rencontres de quartiers. Nous n’avons sans doute pas relayé tout ce qui s’y est dit, alors n’hésitez pas à nous envoyer vos compléments.

L’Atelier Photographique de Carquefou nous invite à leur exposition photographique.

Les membres de l’Atelier Photographique de Carquefou
ont le plaisir de vous inviter au vernissage des
 « Balades Photographiques – Patrimoine Carquefolien »
Le samedi 18 juin 2016 à 11 heures.
Rendez-vous au kiosque du Vallon du Parc du Charbonneau.
Merci à son président Olivier Beury

« Les patrimoines architecturaux et paysagers » – Allée des Renaudières

20 images grand format présentées par l’Atelier Photographique de Carquefou.

« L’eau, patrimoine naturel » – Vallon du Charbonneau

Concours photographique en partenariat avec l’EDENN.

Ces deux balades seront présentées du 18 juin au 25 septembre 2016 en accès libre.

« Ce projet de présenter des images dans les rues de Carquefou, nous y réfléchissons depuis plusieurs années. Il s’est maintenant concrétiser avec la participation de la Mairie de Carquefou et de l’EDENN (Entente pour le Développement de l’Erdre Navigable et Naturelle) ». Nous explique Olivier Beury.
Retrouvez tous les renseignements sur :
http://atelierphotoduvieuxpressoir.weebly.com/actualiteacutes-photographiques.html

Intervention de Xavier Guillauma élu de gauche au conseil municipal du 25 février

QUESTION ORALE XAVIER GUILLAUMA POUR LES ÉLUS DE GAUCHE CITOYENNE.
Xavier Guillauma éluLes élus de gauche ont été informés par Mme le Maire mardi soir 16 février de 2 initiatives prises par votre majorité municipale :
– d’une part, une lettre ouverte adressée au Préfet demandant l’expulsion des Roms du Moulin Boisseau ;
– et d’autre part, une pétition mise en ligne sur le site internet de la Ville de Carquefou.
Les élus de gauche n’ont pas signé votre lettre ouverte, et se sont immédiatement opposés à votre pétition.
2 réactions :
– La question n’est pas pour ou contre l’expulsion des Roms. Un bidonville s’est installé à Carquefou, sur un terrain sur lequel verra le jour un projet immobilier, et pour lequel le propriétaire, Nantes Métropole, a lancé une procédure judiciaire qui a abouti à un jugement d’évacuation. En conséquence, il n’y a que 2 questions qui prévalent, tout simplement : quand et comment ?
Quand, parce que le jugement pendant va s’appliquer à un moment ou un autre : il s’agit d’obtenir une date de la part du Préfet.
Et comment, parce qu’il s’agit d’une population en grande précarité, dont une trentaine d’enfants scolarisés sur Carquefou, et parce que comme vous le rappeliez au moment de vos vœux en ce début d’année, Mme le Maire, « ce problème doit être traité collectivement par les 24 communes afin d’éviter une nouvelle errance ». A quoi sert, en effet, de faire sortir le groupe du terrain si c’est pour revoir ce même groupe dans quelques semaines ou quelques mois sur un autre endroit de la commune ? Il s’agit d’anticiper et de préparer cette sortie.

– La pétition se révèle inutile et dangereuse. En tant qu’élue, vous avez la responsabilité, nous avons la responsabilité, de rassembler, d’apaiser des craintes, et aussi faire appliquer des règles de police. Cette pétition est dangereuse parce qu’elle attise les craintes et des haines, elle incite au rejet : vous avez ouvert une boîte de Pandore. De nombreux Carquefoliens et Carquefoliennes s’émeuvent et s’indignent de votre démarche. Une association nationale de lutte contre le racisme, le MRAP, a déjà communiqué pour dénoncer son existence, mettant en cause « la crédibilité de cette pétition, non modérée (les commentaires y sont libres), qui dresse une partie de la population contre une autre ». La base juridique de votre pétition est attaquée, et selon nos informations, le Défenseur des Droits, M. Jacques Toubon, a été saisi.
En 2 ans de mandature, vous avez déjà rayé d’un trait ce qui faisait le vivre ensemble à Carquefou, en supprimant les lieux et espaces d’expression populaire où des centaines et plusieurs milliers de Carquefoliens et Carquefoliennes se retrouvaient. Maintenant, vous continuez à détruire l’image de de la Ville par votre « pétition pour l’expulsion de Roms à Carquefou ». Nous vous demandons instamment de supprimer cette pétition.

Pour les élus de gauche, quand la majorité municipale va-t-elle retirer du site internet la « pétition pour l’expulsion du camp de Roms à Carquefou » ?

On ne subit pas l'avenir, on le fait

%d blogueurs aiment cette page :