Pique-nique de la rentrée

image-Pique-NiqueDimanche 28 août à partir de 12h30 à Port Jean dans le cadre des « Rendez-vous de l’Erdre », nous vous donnons rendez vous pour notre pique-nique de rentrée.

Venez avec votre panier, nous vous offrons le pot d’accueil

Nous devrions pouvoir profiter du temps ensoleillé de ces derniers jours et du cadre champêtre que vous offrent les bords de l’Erdre.

Retour sur les réunions de quartiers.

Les rencontres de quartier ont eu lieu à 20h suivant le calendrier suivant :
– Le mardi 19 avril à la salle de la Charmelière pour le secteur Nord Tournière, Pintinière, Gouachère, Epeau, le secteur sud est La Salle, le Chemin Nantais, Charmelière, Provotière, Gralan, et la Vincendière
– Le mercredi 20 avril à la salle de l’Icam pour le secteur Housseau, Chêne Vert, Bréchetière, Pépinière, Savaudière, Fauvelière et Rivières
– Le jeudi 21 avril à la salle Nicole Etienne de l’Espace Culturel de la Fleuriaye pour le secteur Fleuriaye, Souchais, et des Monceaux.
– Le mardi 26 avril à la salle de la Désirade pour le secteur de la Madeleine et de la Picaudière
– Le mercredi 27 avril à l’Hôtel de Ville salle du Charbonneau pour le Centre-ville et le secteur Bois Saint Lys
– Et enfin le samedi 30 avril à 10h à l’Hôtel de Ville Salle Gaubert pour la réunion tous secteurs
Les réunions se sont tenues en présence de 30 à 100 citoyens suivant les quartiers, Madame le Maire VDG était accompagnée de certains de ces adjoints de 4 à 8 et pour le point sur la sécurité du lieutenant Verlaine.
Madame Le maire a présenté dans sa 1ere partie de réunion les essentielles de projet municipal et ensuite écouté les questions des carquefoliens sans pour la plupart y répondre.
LE PLUM. (Plan local urbanisme métropolitain)
Une des priorités du PLUM est de déterminer les zones de densification prioritaire : sur le département 44 c’est +14 000 nouveaux habitants, Il participe également à l’attractivité territoriale en préservant un cadre de vie, au travers l’alchimie nouveaux et anciens habitants.
Ils viennent de valider le projet d’aménagement et de développement durables (PADD) le 31 mars. C’est le document socle du PLUM qui se décline autour de 4 thèmes :
– Habitat
– Environnement.
– Développement économique
– Transport.
HABITAT.
Les 14000 habitants attendu par an en Loire-Atlantique, le seront surtout autour des pôles Nantes et Saint-Nazaire.
ENVIRONNEMENT
Le cadre de vie : il ne faut pas le défigurer. Il faut respecter ce qui fait l’identité de Carquefou…du centre ville et des villages.
VIE ECONOMIQUE
La vie économique : 1000 entreprises, 18 000 salariés.
Carquefou est la première commune agricole de l’agglo. Il y a 40 exploitations agricoles.
Il faut aussi développer nos industries : tertiaires et agro-alimentaires entre autres.
TRANSPORT.
Accueillir de nouveaux habitants implique la mise en place de transports collectifs à la mesure de l’arrivée des nouveaux habitants.
Conclusion de VDG : Carquefou réunit parfaitement les 4 thématiques.
L’ECONOMIE.
Volonté de favoriser l’artisanat en développant la ZAC du Clouet : 4ha; 11 lots crées dont 5 entreprises positionnées.
GENS DU VOYAGE.
C’est acté. Nous aurons un terrain d’accueil près de POMONA, sur la ZAC de la Haute forêt. Il est prévu 12 emplacements pour 24 caravanes.
FIBRE OPTIQUE.
La fibre est développée sur Nantes et les communes de la métropole. Si à Nantes, les opérateurs sont libres de la proposer quelque soit l’endroit, le territoire des autres communes a été partagé entre Orange et SFR. Cela représente 4200 logements « raccordables.» sur 7600 « adressables »
Pour ce qui concerne Carquefou : c’est l’opérateur Orange qui assure le raccordement client.
Au Housseau, le réseau n’est pas enterré, il faut donc une convention avec ERDF pour l’utilisation de leur support aérien. Il est envisageable que la fibre sera au Houseau fin 2016.
VIDEO PROTECTION.
Cette installation est à but dissuasif et pourra servir à la résolution de méfaits. 8 ronds-points seront installés d’ici l’été et 7 autres sont en option.
VOISINS VIGILANTS.
Un cambriolage toutes les 90 secondes en France. Il s’agit simplement de pratique de bons voisinages. Faire le 17 dès que quelque chose semble inhabituel ou curieux, sans craindre d’importuner la Gendarmerie.
Les dires de VDG sont appuyés par le lieutenant de Gendarmerie VERLAINE.
LES ELUS DE PROXIMITE.
Les élus majoritaires ont pris la responsabilité d’un quartier de la ville :
Pour communiquer : contact@mairie-carquefou.fr
COLLECTE DES DECHETS VERTS.
L’expérience de l’an dernier a été concluante, 2 tests avaient été réalisés en 2015. Cette année, il sera proposé 7 points de collecte, à deux reprises dans l’année : juin et septembre.
LE LYCEE.
Le lycée est de la compétence régionale. 40 millions d’€ d’investissement.
Ce lycée est prévu pour 900/1000 élèves. Il comportera un internat de 80/90 places.
Son ouverture est prévue pour la rentrée 2017. Nantes métropole réalisera les parkings et les quais de « déchargement » de nos enfants dixit Mme le maire
La Ville investit dans l’équipement sportif 5,8 millions d’€. La Métropole réalisera les voiries et parkings.
LE SKATE PARK.
Celui qui existe actuellement est détérioré et il n’est pas souhaitable de le remettre en état à cet endroit.
La construction d’un nouvel équipement est prévue entre le collège Gérard Philippe et la salle Alleja.
Le projet est travaillé en partenariat avec les jeunes et ouvrira en Décembre 2016.
LE PARKING DE LA PICAUDIERE.
La réfection est programmée après la réalisation du skate park et du stand de tir à l’arc.
LA RESIDENCE SENIORS.
Elle sera construite près de Louis Armand
Elle sera constituée de 62 logements pour personnes autonomes, mais tous les logements seront adaptés. 35 de ces logements seront des logements sociaux ;
Le CCAS sera le « bien veilleur » qui assurera une présence 1h matin et soir afin de créer du lien, faire connaître la Maison des seniors, informer sur les sorties…Elle fera le tour des logements pour avoir connaissance des petits problèmes qui pourrait être réglés dès le lendemain….
Dans cette résidence, la ville acquerra des locaux (200m2) pour installer la police municipale.
LA RUE DU 9 AOUT.
Il y a une nécessité absolue d’intervenir sur la chaussée => Réfection de la route +trottoirs + mises en place de passages piétons en pavés de résine pour le confort auditifs. Les travaux auront lieu en Août, une déviation sera mise en place.
LE SQUARE DE L’HOMME CONTENT.
Il s’agit d’un lieu important pour les carquefoliens. L’inauguration le samedi 21 mai à 11h30.
LES RENAUDIERES.
Des travaux vont être engagés de novembre 2016 => 2018 pour 780 000€
– Rénovation de l’aile nord + mise en état de la mare. Ce lieu accueillera des jeunes afin de les sensibiliser à l’environnement et la biodiversité.
– le musée fonctionne bien : 6000 visites par an environ.
– L’orangeraie : elle tombe en décrépitude mais il parait nécessaire de la conserver. Actuellement, il n’y a pas de projet concret par rapport à son utilisation => nous allons la mettre hors d’eau, hors d’air pour la préserver.
ANIMATIONS LOCALES.
– Vendredi 27 mai : la fête des voisins.
– De juin à septembre : Expo  » Art et Nature ». Le thème :  » MOUVANCES »
Ballades photographiques
En partenariat avec l’EDEN.
– Vendredi 17 juin : Diner Ginguette à Port-Jean. (Annulé en raison des conditions climatiques)
– Mardi 21 juin : Fête de la musique. Elle aura lieu dans le centre-ville. Cette année les commerçants ont été associés : 7 ou 8 d’entre eux font venir des groupes. Sinon, retour à la première fête de la musique : chacun joue s’il le souhaite…
– Du 2 au 10 juillet : La grande semaine dans le Vallon du Charbonneau : il y aura des animations, des spectacles d’humour pour enfants, pour adultes.
– Mercredi 13 juillet : Feu d’artifice.
DUB CAMP FESTIVAL.
Il s’agit d’un festival de reggae qui s’est déroulé pendant 2 ans sur le canal de la Martinière.
Le contact entre la municipalité et les organisateurs (Get Up) s’est faite par le fournisseur de bière du Bouffay.
Les propriétaires terriens ont accepté de laisser leur terre pour 70 groupes, 4 soirées et environ 5000 festivaliers chaque jour.
Les organisateurs ont la volonté de consommer local, de faire valoir les commerces locaux. Ils ont un vrai souci de développement durable.
Ils se sont engagés à rendre le terrain propre.
Au niveau de l’organisation et de la sécurité : 800 bénévoles, 80 agents de sécurité, une équipe d’urgentistes.
LA BRECHETIERE.
Réfection des trottoirs en 2 temps : en 2016 et 2017.
RUISSEAU DE L’ETANG BLANC.
Une étude hydraulique est à réaliser pour évaluer le débit afin d’adapter les installations nécessaires.
Réunion prévue en mai avec les habitants.
AVENUE DU HOUSSEAU.
Quelques arbres sont en mauvais état. L’un d’eux s’est cassé dernièrement.
Réunion sur site le 26 mai avec les habitants concernés.
QUARTIERS DE LA FLEURIAYE.
Mise en sécurité de la rue Amazone par des chicanes, et des ronds-points.
Le village des Monceaux, une étude pour la sécurisation est en cours par Nantes Métropole. Une présentation est prévue vers le 14 juin.
Pour améliorer la sécurité dans la Rue Port Jean, il est prévu l’achat terrain pour adoucir virage.
QUESTIONS / REPONSES.
Un habitant du Chêne vert : Sur le Champ de manœuvre, il va y avoir 1800 logements, environ 2700 voitures… dans le MAG qui a évoqué la question, rien sur l’étude d’impact et l’étude environnementale .de même que sur les 3 tourelles de logements (ce sont des tours de 15 étages environ)
VDG resitue qu’il s’agit d’un projet nantais qu’elle n’approuve pas, nous expliquant que Mme  a fait un bon sur sa chaise lorsqu’elle a vu le projet. Mais si elle a pu demander que les élus carquefoliens soient au courant, elle n’a pas de pouvoir. Mais, dit-elle « nous sommes vigilants et nous interrogeons régulièrement sur le projet.
Un habitant du Housseau : Monsieur s’inquiète de la densification actuelle, et des divisions maintenant possibles de terrains aboutissant à de petites surfaces de constructions. Il s’interroge : « Va-t-on pouvoir garder un quartier où il fait bon vivre, où nous vivons heureux ? »
VDG affirma la volonté de la municipalité que le Housseau reste tel qu’il est actuellement. Elle « reconnaît l’aspect patrimonial de ce lotissement »
Un habitant de la Pépinière repend le problème de la fibre optique :
VDG l’invite à prendre contact avec son opérateur.
Ce monsieur s’inquiète aussi des compteur LINKI et demande quelle est la position de la mairie .
VDG rappelle qu’il s’agit d’une loi découlant du Grenelle(2009) de l’environnement ayant pour but de poser des compteurs communicants afin que chacun connaisse sa consommation pour envisager des économies. Quant à la dangerosité, elle n’a pas d’opinion.
Installation est prévue sur le 2ème semestre 2019 à Carquefou.
Une habitante de la Brechetière : interroge sur le clos de la Brechetière et sur la sortie du nouveau lotissement autour du Brechetière :
VDG : Dossier du Clos de la Brechetière en suspend au regard du nombre de travaux déjà en cours et déjà prévus.
Elle n’a plus les éléments en tête pour la sortie du lotissement..Un rond-point sans doute mais les services techniques ne sont pas du même avis.
Interrogation sur le devenir du maraicher et ses fils à l’entrée de la Brechetière : la municipalité précédente s’était engagé à attendre que le maraicher parte à la retraite et que ses fils trouvent des terres.
VDG confirme l’engagement ;
Un habitant du Souchais :  rappel la vitesse excessive de certaines voitures au Souchais. Il n’est pas question d’installer des ralentisseurs, la Semitan pas favorable aux ralentisseurs. VDG pour accélérer il faut vraiment le vouloir, il fait voir pour un relevé de vitesse.
Un habitant du clos de la Pintinière : il voulait savoir ce qu’attendait la maire pour sécuriser l’arrêt de ramassage scolaire au niveau de la rue du Roche. Il y a déjà eu des incidents lorsqu’une voiture a doublé le car à l’arrêt, une personne a été touchée par son rétro. VDG nous avons déjà mis des bandes de peinture sur chaque côté de la route. Relance de l’habitant et vous pensez que cela suffit ?
VDG nous allons regarder, mais la création de chemin piéton c’est pas de notre compétence. Cela répondait à une autre demande de sécuriser un cheminement depuis la Pintinière jusqu’au pont en direction du Bois St Lys, où des personnes vont prendre le bus.
Un habitant du centre-ville : s’inquiète des 3 antennes sur l’église qui ne suffisent pas à une bonne réception pour les clients SFR ….
VDG va interroger.
Une question concernant le WC public auparavant sur le square de l’homme content.
VDG explique qu’il ne reviendra pas. Il y en a un espace Mellay, mais il est aussi possible d’aller aux toilettes à la mairie, à la médiathèque ….
Un habitant s’indigne des maisons construites devant le Brechetier.
VDG explique que les services municipaux vérifient, lors du dépôt d’un PC que les textes sont respectés, mais ne peuvent rien faire d’autres, mais c’est le tremplin pour rebondir et nous expliquer les nouveaux principes de développement urbain à Carquefou.
Il a été déterminé deux secteurs de construction, cartes à l’appui.
Sur l’un: R + 1+C, pas de façade en barre, 25 à 30% de logements sociaux.
Sur l’autre, il y aurait plus de souplesse …
La circulation des poids lourds entre le rond point du verger et le rond point du Housseau est abordé car les camions sont normalement interdits.
Yvon Vincent Morgat va faire faire des relevés par la police municipale;
Un habitant s’inquiète de la densité du petit lotissement nantais près de la Pépinière : pas de réponse de VDG si ce n’est qu’elle n’est pas d’accord avec l’urbanisation de la ville de Nantes.
Qu’y a t-il de prévu par rapport au lycée interroge un habitant.
VDG explique que le lycée va monter en puissance en 3 ans => renforcement à terme des bus  en fréquence: il y aura une adaptation du réseau.
Des parents s’inquiète de la distance à parcourir à pieds entre le rond point de l’ONU et le lycée VDG répond que cela leur aérera les neurones !
Une de nos représentantes fait part de notre inquiétude quant à la « faiblesse » du transport et plan de circulation aux alentours du futur lycée, et nouvelles constructions. Un autre habitant de l’avenue de la Mainguais s’est associé à elle, mais Madame Le Maire a bien « noyé le poisson », affirmant que c’était ainsi partout en France !
Elle a dit : les 2 lignes de bus 85 et 95 sont là pour les transports en commun, des places de parking à l’intérieur du lycée permettront une bonne gestion des véhicules et bus Lila. Il y aura suffisamment de quai de « déchargement »
Elle a bien insisté avoir eu de nombreuses félicitations sur le grand nombre de pistes cyclables et axes piétonniers de notre commune.
Nous insistions sur la légèreté du système, mais des voix dans l’assistance nous stoppaient dans nos remarques … … (exemple : les déplacements s’étaleront à différents horaires … rentrée 2017 que pour les secondes … …)
A propos de la ligne de chemin de fer, elle nous affirmé qu’elle allait servir, mais n’a pas donné de calendrier ni de date !!
Voilà en quelques lignes les retours concaténés des différentes rencontres de quartiers. Nous n’avons sans doute pas relayé tout ce qui s’y est dit, alors n’hésitez pas à nous envoyer vos compléments.

L’Atelier Photographique de Carquefou nous invite à leur exposition photographique.

Les membres de l’Atelier Photographique de Carquefou
ont le plaisir de vous inviter au vernissage des
 « Balades Photographiques – Patrimoine Carquefolien »
Le samedi 18 juin 2016 à 11 heures.
Rendez-vous au kiosque du Vallon du Parc du Charbonneau.
Merci à son président Olivier Beury

« Les patrimoines architecturaux et paysagers » – Allée des Renaudières

20 images grand format présentées par l’Atelier Photographique de Carquefou.

« L’eau, patrimoine naturel » – Vallon du Charbonneau

Concours photographique en partenariat avec l’EDENN.

Ces deux balades seront présentées du 18 juin au 25 septembre 2016 en accès libre.

« Ce projet de présenter des images dans les rues de Carquefou, nous y réfléchissons depuis plusieurs années. Il s’est maintenant concrétiser avec la participation de la Mairie de Carquefou et de l’EDENN (Entente pour le Développement de l’Erdre Navigable et Naturelle) ». Nous explique Olivier Beury.
Retrouvez tous les renseignements sur :
http://atelierphotoduvieuxpressoir.weebly.com/actualiteacutes-photographiques.html

Intervention de Xavier Guillauma élu de gauche au conseil municipal du 25 février

QUESTION ORALE XAVIER GUILLAUMA POUR LES ÉLUS DE GAUCHE CITOYENNE.
Xavier Guillauma éluLes élus de gauche ont été informés par Mme le Maire mardi soir 16 février de 2 initiatives prises par votre majorité municipale :
– d’une part, une lettre ouverte adressée au Préfet demandant l’expulsion des Roms du Moulin Boisseau ;
– et d’autre part, une pétition mise en ligne sur le site internet de la Ville de Carquefou.
Les élus de gauche n’ont pas signé votre lettre ouverte, et se sont immédiatement opposés à votre pétition.
2 réactions :
– La question n’est pas pour ou contre l’expulsion des Roms. Un bidonville s’est installé à Carquefou, sur un terrain sur lequel verra le jour un projet immobilier, et pour lequel le propriétaire, Nantes Métropole, a lancé une procédure judiciaire qui a abouti à un jugement d’évacuation. En conséquence, il n’y a que 2 questions qui prévalent, tout simplement : quand et comment ?
Quand, parce que le jugement pendant va s’appliquer à un moment ou un autre : il s’agit d’obtenir une date de la part du Préfet.
Et comment, parce qu’il s’agit d’une population en grande précarité, dont une trentaine d’enfants scolarisés sur Carquefou, et parce que comme vous le rappeliez au moment de vos vœux en ce début d’année, Mme le Maire, « ce problème doit être traité collectivement par les 24 communes afin d’éviter une nouvelle errance ». A quoi sert, en effet, de faire sortir le groupe du terrain si c’est pour revoir ce même groupe dans quelques semaines ou quelques mois sur un autre endroit de la commune ? Il s’agit d’anticiper et de préparer cette sortie.

– La pétition se révèle inutile et dangereuse. En tant qu’élue, vous avez la responsabilité, nous avons la responsabilité, de rassembler, d’apaiser des craintes, et aussi faire appliquer des règles de police. Cette pétition est dangereuse parce qu’elle attise les craintes et des haines, elle incite au rejet : vous avez ouvert une boîte de Pandore. De nombreux Carquefoliens et Carquefoliennes s’émeuvent et s’indignent de votre démarche. Une association nationale de lutte contre le racisme, le MRAP, a déjà communiqué pour dénoncer son existence, mettant en cause « la crédibilité de cette pétition, non modérée (les commentaires y sont libres), qui dresse une partie de la population contre une autre ». La base juridique de votre pétition est attaquée, et selon nos informations, le Défenseur des Droits, M. Jacques Toubon, a été saisi.
En 2 ans de mandature, vous avez déjà rayé d’un trait ce qui faisait le vivre ensemble à Carquefou, en supprimant les lieux et espaces d’expression populaire où des centaines et plusieurs milliers de Carquefoliens et Carquefoliennes se retrouvaient. Maintenant, vous continuez à détruire l’image de de la Ville par votre « pétition pour l’expulsion de Roms à Carquefou ». Nous vous demandons instamment de supprimer cette pétition.

Pour les élus de gauche, quand la majorité municipale va-t-elle retirer du site internet la « pétition pour l’expulsion du camp de Roms à Carquefou » ?

Un soutien aux populations ROM de Carquefou

  • RomEurope

Bidonvilles : La maire de Carquefou demande expressément au préfet l’expulsion des familles roumaines migrantes installées, sans titre mais pas sans droits,  sur le site du moulin Boisseau.

Il s’agit d’environ 300 personnes dont 40% d’enfants qui ont trouvé refuge sur ce parking d’entrepôt à Carquefou après avoir été expulsées successivement de Saint-Herblain en avril 2015 et de Nantes début juillet 2015.

Depuis leur installation sur ce lieu, et après qu’une décision de justice ordonnant leur départ ait été prise le 28 juillet, le collectif romeurope de l’agglomération nantaise a demandé, en vain,  à la préfecture et à Nantes Métropole  qu’un projet soit fait pour et avec ces familles afin que cesse l’errance et toutes les ruptures qu’elle entraîne en termes de santé, de scolarisation, de maintien dans l’emploi.

Aujourd’hui, madame la maire de Carquefou qui déclarait (OF du 2 septembre) avoir l’assurance du  préfet que l’expulsion serait réalisée, avec pour objectif «l’éclatement du camp  sur l’ensemble de l’agglomération»,  perd patience et va même jusqu’à envisager d’utiliser le site de la mairie pour abriter une pétition  demandant l’expulsion des familles. Et ce, le jour même où le commissaire aux droits de l’Homme du conseil de l’Europe fait part au ministre de l’intérieur de ses inquiétudes sur les évacuations opérées sur le territoire Français qui ont concerné 11000 personnes (dont 40% d’enfants) en 2015,  et se dit préoccupé par le climat d’antitsiganisme qui touche la France.

En avril 2015, c’étaient des élus d’Indre, aidés de quelques citoyens qui faisaient entrave à la circulation pour empêcher  les familles expulsées de venir sur leur commune, aujourd’hui, c’est la maire de Carquefou  qui utilise le site de la mairie pour monter une partie de la population contre une autre. Et demain ?

Le collectif Romeurope dénonce une politique d’attente qui balance entre le pourrissement des situations  et/ou les expulsions violentes. Politique humainement et financièrement coûteuse, et qui risque de poser de graves problèmes en termes de vivre ensemble.

Le collectif Romeurope continue et continuera, aux côtés des habitants des bidonvilles,  d’interpeller les pouvoirs publics pour qu’une politique humaine et profitable à toutes et tous se mette enfin en place. Le collectif Romeurope rappelle la promesse de la présidente de Nantes Métropole de la tenue, avant fin 2015, d’une conférence des maires des 24 communes de l’agglomération pour initier une politique coordonnée au niveau de l’agglomération.

Enfin, fort de son expérience et de son expertise, le collectif Romeurope  se déclare prêt à participer à la mise en place d’une telle politique.

_____________________________________________________________________________

Le Collectif Romeurope  de l’agglomération nantaise est composé 

– d’associations de défense des Droits de l’Homme : LDH, MRAP, GASPROM-ASTI

– d’associations humanitaires : Médecins du Monde, CIMADE, CCFD-Terre Solidaire

– d’association d’éducation populaire : Ligue de l’Enseignement-FAL 44

– d’associations de solidarité : Romsi Indre, Soleil Roms Ste-Luce, Sol’Rom St-Herblain, Ame Sam Rezé, Solidaroms Vigneux, Treillières Solidaire, Avec Carquefou, Action Solidaire Orvault, Droujba Clisson, Solida-Roms-Bouguenais, Association Solidaire Roms Nantes Est, Citoyens Solidaires Montaigu, Solidarité Nantes centre, Cell’Accueil, ADIS Sautron,  Fraternité couëronnaise

– ainsi que de citoyens.
Il est indépendant de tout parti politique et non confessionnel.

Syrie : la crise des réfugiés en chiffres vue par Xavier

Parmi les milliers de personnes qui arrivent aux portes de l’Europe se trouvent notamment ceux qui ont dû fuir la guerre en Syrie. Voici quelques faits et chiffres qui rappellent pourquoi ces personnes n’ont pas  eu d’autre choix que de quitter leur foyer et quels sont leurs principaux pays d’accueil.

LES RÉFUGIÉS DANS LA RÉGION

Plus de 4 millions de réfugiés venant de Syrie (95 %) se trouvent dans seulement cinq pays, à savoir la Turquie, le Liban, la Jordanie, l’Irak et l’Égypte :

  • le Liban accueille près de 1,2 million de réfugiés venant de Syrie, ce qui représente environ une personne sur cinq dans le pays ;
  • la Jordanie accueille près de 650 000 réfugiés venant de Syrie, chiffre qui représente environ 10 % de la population ;
  • la Turquie accueille 1,9 million de réfugiés venant de Syrie, soit plus que tout autre pays au monde ;
  • l’Irak, où 3 millions de personnes ont été déplacées à l’intérieur du pays au cours des 18 derniers mois, accueille 249 463 réfugiés venant de Syrie ;
  • l’Égypte accueille 132 375 réfugiés venant de Syrie.

Seuls 40 % du montant de l’appel de fonds lancé par l’ONU pour répondre aux besoins humanitaires des réfugiés syriens ont été obtenus.

Le manque de fonds signifie que les réfugiés syriens les plus vulnérables au Liban ne reçoivent que 13,50 dollars par mois soit moins d’un demi-dollar par jour pour l’aide alimentaire.

Plus de 80 % des réfugiés syriens en Jordanie vivent en dessous du seuil de pauvreté local.

LE CONFLIT EN SYRIE

La Syrie est dévastée par la guerre. Les combats se sont intensifiés dans presque tous les gouvernorats ces derniers mois. Près de 220 000 personnes ont été tuées depuis le début du conflit et 12,8 millions de personnes ont besoin d’urgence d’une aide humanitaire en Syrie. Plus de 50 % de la population syrienne est actuellement déplacée.

Les forces gouvernementales prennent délibérément pour cible des civils : elles bombardent des zones d’habitation et des installations médicales au moyen de tirs d’artillerie et de mortier, de barils explosifs et d’agents chimiques, tuant illégalement des civils. Des villes sont sous siège, et les populations se retrouvent encerclées et privées de nourriture, de soins et d’autres services de première nécessité.

Les forces de sécurité arrêtent arbitrairement des milliers de personnes. Certaines de ces personnes ont été soumises à une disparition forcée, d’autres à de longues périodes de détention ou à un procès inéquitable. Les forces de sécurité pratiquent la torture et d’autres formes de mauvais traitements sur les détenus, de manière systématique et en toute impunité ; selon les informations disponibles, des milliers de détenus sont morts des suites de torture ou en raison de conditions très dures.

Exigez la vérité sur les disparitions forcées en Syrie. Ecrivez au gouvernement syrien.  SIGNEZ

Les groupes armés non étatiques, qui contrôlaient certaines zones et en revendiquaient d’autres, bombardent de manière aveugle et assiégent des secteurs où se trouvent des populations civiles considérées comme favorables au régime. Certains, en particulier le groupe armé État islamique (EI), ont perpétré des attentats-suicides aveugles et d’autres attaques à l’explosif dans des zones civiles, et commis de nombreux homicides illégaux – ils ont notamment exécuté sommairement des personnes capturées et des opposants présumés.

RÉINSTALLATION À L’ÉTRANGER

Au total, 104 410 places d’accueil ont été offertes au niveau mondial depuis le début de la crise en Syrie, ce qui ne représente que 2,6 % de la population totale des réfugiés syriens au Liban, en Jordanie, en Irak, en Égypte et en Turquie.

Selon le Haut-Commissariat des Nations unies pour les réfugiés (HCR), 400 000 personnes dans les cinq principaux pays hôtes – soit 10 % – ont besoin d’être réinstallées.

Nous demandons instamment qu’au moins 10 % des réfugiés les plus vulnérables venant de Syrie soient réinstallés depuis les principaux pays hôtes d’ici la fin de 2016 (cela représente 400 000 personnes).

Vous aussi demandez « des visas pour les réfugiés »

5 REPÈRES SUR LA CRISE :

  • Les pays du Golfe, dont le Qatar, les Émirats arabes unis, l’Arabie saoudite, le Koweït et Bahreïn, ont offert zéro place d’accueil pour les réfugiés syriens.
  • D’autres pays à hauts revenus tels que la Russie, le Japon, Singapour et la Corée du Sud ont aussi offert zéro place d’accueil.
  • L’Allemagne s’est engagée à offrir 35 000 places pour les réfugiés syriens par le biais de son programme d’admission humanitaire et de parrainages individuels, ce qui représente 75 % du total pour l’Union européenne (UE).
  • L’Allemagne et la Suède ont à elles deux reçu 47 % des demandes d’asile de Syriens en UE entre avril 2011 et juillet 2015.
  • Outre l’Allemagne et la Suède, les 26 autres pays de l’UE se sont engagés à offrir 8 700 places d’accueil, chiffre qui représente environ 0,2 % des réfugiés syriens se trouvant dans les principaux pays hôtes.

Soleil, musiques, sympathisants et voilà un Pique-nique réussit.

Nous n’étions qu’une vingtaine mais la présence du soleil, l’agréable sensation du petit vent à l’ombre des grands arbres des bords de l’Erdre, les 1ers rythmes des musiciens à l’échauffement, nous ont permis de passer un bon moment lors de ce pique-nique de rentrée.

SONY DSCSONY DSC

Vue du groupe au moment du repas à l’ombre des arbres de Port Jean.
Les échanges par petits groupes vont bon train…

SONY DSC

Grande discussion entre élus sortants
et entrants.SONY DSC